Comment gérer l’hyperphagie ?

femme-avec-glace-et-metre-ruban-300x200

Je pense tout le temps à la nourriture

Vous voulez perdre du poids mais tous vos efforts sont mis à mal par votre obsession de la nourriture? En retrouvant un rapport plus serein à votre alimentation, vous ferez la paix avec la nourriture.

Les dérapages et le contrôle

Quand on fait un régime, la nourriture prend une place centrale dans notre vie. On sait ce qu’on doit manger et ce qu’on doit éviter à tout prix. Mais souvent, tenir de telles règles alimentaires est difficile. Plus on se prive, plus le cerveau est assailli d’envies, c’est un cercle vicieux. De plus, lorsqu’on craque, on se jette sur des aliments que l’on s’était interdit depuis longtemps et on en mange en très grandes quantités.

Vos besoins et vos envies

Le corps doit être nourri selon ses besoins et ses envies. C’est sur cet équilibre que repose une alimentation saine. En effet, un besoin ne s’exprime que lorsqu’il n’est pas satisfait. Si vous ne mangez jamais de glucides, votre corps va fatalement finir par vous en réclamer, et c’est normal: il en a besoin. Contrôler strictement son alimentation est un vrai problème et met le corps dans un état de manque et de frustration permanente.

Oubliez les calories!

Manger en comptant les calories vous fera peut être perdre du poids, mais vous risquez fort d’accumuler de la frustration car vous ne respectez pas vos envies. Cette frustration vous suivra jusqu’au jour où, face à une émotion un peu trop forte, vous craquerez sur ce qui vous était interdit. Pour éviter ce genre de scénario, veillez à prendre soin de vous et manger sereinement, en prenant compte de votre faim et de votre satiété. Votre corps sait ce dont il a besoin, il est donc vital d’écouter vos envies.

Est-ce que je suis boulimique?

Fotolia_mange-hamburger-300x264
La boulimie est un trouble alimentaire de plus en plus répandu. Mais quels sont les symptômes de cette maladie et comment la reconnaître?

Comment se traduit la boulimie?

La boulimie est caractérisée par des prises alimentaires en grandes quantités rapides. Les boulimiques se sentent dépassées par ces compulsions et disent souvent ne plus pouvoir se contrôler pendant ces « crises ». Par la suite, les boulimiques mettent en place des stratégies pour ne pas prendre de poids comme les vomissements, le jeûne ou la prise de laxatifs.

La boulimie concerne aujourd’hui de 2 à 5 % environ des femmes de 15 à 45 ans, soit 225 000 femmes. Ces prises alimentaires boulimiques interviennent souvent suite à une émotion négative comme l’angoisse, le stress ou l’irritabilité. De plus, les boulimiques sont souvent victimes de dévalorisation et ont une image négative d’elles-mêmes. Elles vivent dans la crainte du prochain craquage et de la prochaine crise. A cela s’ajoute une véritable addiction à la nourriture et un rapport conflictuel à son image.

Guérir de la boulimie

A l’image des autres addictions comme la cigarette ou l’alcool, on ne guérit pas facilement de la boulimie. Les troubles boulimiques apparaissent aujourd’hui de plus en plus tôt et sont emblématiques des sociétés développées où l’abondance règne. Tout comme les autres substances addictives, la crise boulimique apporte un réconfort sur l’instant, et met entre parenthèses les émotions négatives. Malheureusement, le réconfort n’est que de courte durée et les conséquences sont néfastes pour la santé.

Bien souvent, ces crises boulimiques apparaissent lors de périodes de contrôle alimentaire où l’on s’interdit certains aliments au profit d’autres jugés moins grossissants. Pour sortir de la boulimie, il faut détecter la cause de ces crises. Il s’agit souvent d’une dépression, d’un sentiment de vide intérieur qu’on essaie de combler par de la nourriture. Il peut s’agir d’un mal être passager ou d’un problème touchant à la personnalité. Un médecin peut dans un premier temps vous indiquer quelle est la marche à suivre.
Pour traiter la boulimie, les thérapies comportementales et cognitives sont recommandées. Ces thérapies s’intéressent à votre comportement alimentaire et à vos sensations alimentaires afin de retrouver le plaisir de manger raisonnablement.

 

Un article intéressant sur la boulimie.

Comment résoudre les problèmes de poids?

Fotolia_femme-avec-horloge-300x285

Comment résoudre les problèmes de poids?

Les produits gras, sucrés ou salés sont souvent désignés comme les principaux responsables du surpoids. Mais qu’en est-il vraiment? Le surpoids est causé par de nombreux facteurs, et pas uniquement par les aliments. Explications.

Coordonner nos dépenses énergétiques à notre alimentation.

Le corps a besoin d’énergie pour fonctionner. Les besoins énergétiques diffèrent d’une personne à l’autre en fonction de son activité physique et de son mode de vie. Si l’on mange et qu’on ne dépense pas l’énergie apportée par les aliments, on grossit. Il faut donc ajuster ses dépenses énergétiques à notre prise alimentaire. Pour cela, il faut bien écouter ses besoins pour manger à la juste quantité. C’est une des conditions pour maigrir durablement.

Votre corps sait ce dont il a besoin

Votre organisme vous envoie des signaux pour vous faire comprendre ses besoins. Quand vous avez faim, il vous le fait savoir. C’est à ce genre de signaux qu’il faut se fier pour bien manger. De la même manière, quand votre corps est rassasié et que ses besoins en énergie sont comblés, il vous le signale grâce à la satiété. La satiété est un repère primordial pour perdre du poids sereinement.

Perdre du poids grâce à vos envies

Votre corps vous envoie des signaux tout au long de votre vie. Arriver à écouter ses signaux est essentiel pour rester en bonne santé. Concernant l’alimentation, c’est la même chose: votre corps vous indique de quoi il a besoin. Explications.

Les appétits spécifiques

Quand vous ressentez une envie d’un aliment précis, c’est surement que votre corps exprime une carence à combler. Si vous avez envie de viande rouge, vous avez peut être un manque en protéines contenues dans la viande rouge. C’est cela qu’on appelle appétit spécifique: la capacité du corps à vous donner envie de ce dont il a besoin. Il est donc primordial d’écouter les envies pour combler tous les besoins en énergie de son corps.

Quand suivre ses envies?

Les appétits spécifiques peuvent vous donner envie de manger des légumes, des fruits mais également des aliments gras, sucrés, ou salés comme le chocolat ou les chips. Il est plus facile de suivre certaines envies que d’autres, et la tentation est toujours là. Mais en suivant vos appétits spécifiques, vous arriverez à manger raisonnablement, sans faire d’excès et tout en évitant la frustration.

Pour en savoir plus :

Voici une liste de tous les régimes.